×
Select your region:

RTG

RTG (Realtime Gaming) est une société de jeux d’argent en ligne qui développe et fournit des logiciels de casino en téléchargement uniquement. Elle fut établie à Atlanta en 1998, en Géorgie, mais transféra toute la production au Costa Rica en 2008.

Aux alentours de la même date, elle fut rachetée par Hastings International, qui fait partie de HBM Group, un fournisseur de services financiers. La société est à présent basée à Curaçao, dans le sud de la Mer des Caraïbes. Cet article passera un peu en revue l’histoire curieusement multicolore de RTG, et conseillera également où vous pouvez jouer aux jeux RTG, si vous décidez de le faire.

Histoire de RTG

RTG vit le jour en 1998 en fournissant le logiciel pour le casino en ligne, iNetBet. Au fil du temps, ils étendirent leur gamme et commencèrent à proposer leur logiciel en licence à d’autres casinos. Pendant un moment, une « blague » circulait dans le secteur, qui disait que pour acquérir une licence de la part de RTG, il suffisait de la demander. RTG avait également la réputation d’autoriser ses licenciés à continuer d’accepter les joueurs des États-Unis, même après que soit passée la loi de 2006 sur la répression des jeux en ligne (Unlawful Internet Gaming Enforcement Act).

RTG commença réellement à s’agrandir lorsqu’un des pionniers du casino en ligne, Warren Cloud, a pris la relève. Malgré la réussite de RTG, Cloud avait une réputation mitigée, et plusieurs casinos utilisant RTG furent déclarés « escrocs » par le forum du site principal sur les casinos, CasinoMeister. Cloud a démarré sa carrière de casino avec un casino en ligne en Afrique du Sud alimenté par le logiciel sud-coréen, puis déménagea vers l’Australie puis Londres, laissant derrière de nombreux joueurs non payés.

En 2004, ils ont risqué la controverse lorsqu’ils ont refusé de payer un joueur qui avait gagné 1.3 millions de dollars en jouant au Caribbean 21 à Hampton Casino. Ils ont d’abord accusé le joueur d’utiliser un bot automatisé, mais au final ils sont revenus sur leur décision et lui ont versé un arrangement dont la somme resta non divulguée. Caribbean 21 est une forme de blackjack dont les cotes penchent en faveur du joueur si le casino n’a pas réglé correctement toutes les différentes règles de bonus. Le joueur a découvert une petite faille dans le logiciel RTG qu’il a exploitée pour gagner 1.3 million de dollars. RTG essaya d’annuler le gain à cause de l’utilisation du bot, mais il fut prouvé que tout ce qu’avait fait le bot, c’était de simuler les clics et n’eut pas d’autre sorte d’influence sur le jeu ou le logiciel. À la suite de cette controverse, le Caribbean 21 fut enlevé de tous les casinos RTG.

En 2007 déménagea son centre de développement à Heredia, au Costa Rica, juste le temps d’être vendu à la société Hastings International basée à Curaçao. Hastings est gérée par un fournisseur de services corporatifs du nom de HBM Group.

L’association de la société avec Cloud se termina en juillet 2008 lorsqu’il décéda d’une attaque cardiaque à Ibiza, tout juste âgé de 34 ans. Dès lors, RTG travaille dur pour améliorer sa réputation, particulièrement dans sa façon de traiter ses relations avec les joueurs.

Tandis que RTG n’a peut-être pas encore obtenue la même réputation pour ses jeux que  Microgaming, Playtech, Betsoft, IGT et NetEnt, il ne fait aucun doute qu’en 2010 la société a réussi à améliorer sa réputation de quelques degrés.

Jeux de casino produits par RTG

La grande majorité des jeux RTG sont des machines à sous vidéo, visant l’extrémité la plus simple du marché. Les machines à sous RTG sont considérées comme une excellente façon de venir à bout de la complexité des machines à sous, avec des règles et une jouabilité simples, et des opportunités de gains.

Parmi les meilleurs jeux de casino RTG se trouvent Ronin, un jeu dont le thème principal est le Japon, Aztec's Treasure, un jeu dont le thème principal est la civilisation Inca, ainsi qu’ l’immensément populaire Cleopatra's Gold, qui bien sûr est articulé autour des richesses de l’Égypte Antique, sans oublier Caesar's Empire.

Les jeux RTG ont une bonne réputation pour être rapides et intuitifs, et les casinos qui utilisent le logiciel RTG (des casinos réputés) ont tendance à proposer des bonus généreux. Le logiciel RTG se présente en général de deux sortes – des programmes sur mesure pour casinos téléchargeables, ou, plus courant, un logiciel Flash pour les casinos fonctionnant sur navigateur.

Un grand nombre de machines à sous RTG sont dotées de Jackpots progressifs – plus de soixante-dix. Les jackpots se présentent avec des conditions qui les rendent beaucoup plus faciles à décrocher que les jackpots progressifs standards proposés par les autres jeux, et la plupart d’entre eux sont décrochés toutes les quelques semaines ou parfois même tous les quelques jours. L’inconvénient de la fréquence de ces gains est que le jackpot dépasse rarement la barrière des 200 000 dollars.

Ceci étant dit, trois machines à sous à jackpot progressif utilisant le logiciel RTG ont vu des gagnants de plus d’1 million de dollars. Celles-ci (au moment d’écrire ceci) sont Shopping Spree (1.24 million de dollars), Midlife Crisis (1.09 million de dollars) et Megasaur (1.05 million de dollars).

Mis à part les machines à sous, RTG propose une version de baccarat se jouant avec six jeux de cartes, six versions de blackjack (dorénavant sans le problématique Caribbean 21), casino war, craps, keno, let'em ride, quelques formes de poker de casino (dont le poker pai gow), quatre versions de roulette, sic bo et pas moins de quinze versions de poker vidéo dont toutes les versions les plus populaires.

RTG n’est pas très porté sur les jeux excentriques mais propose quatre jeux de cartes à gratter : Diamond Jackpot, Hot Dice, Magic 7's et Lucky 8's. L’ensemble de ces quatre jeux donnent véritablement une sensation de cartes à gratter, plutôt qu’une apparence « en ligne » utilisée par les autres fournisseurs de logiciels de casino.

Les casinos qui utilisent RTG

Les casinos qui utilisent RTG ne sont plus automatiquement stigmatisés comme « suspects » depuis le décès de Warren Cloud, néanmoins plusieurs sont encore à éviter, tels que Winpalace Group qui remporta le prix du « Pire Groupe de Casino de l’Année » décerné par Casinomeister en 2010, 2011 et 2012. La plupart des réclamations concernant Winpalace sont sur la politique « variable » du groupe, qui paye les gains à un taux de 500 $ par semaine, alors que les Termes et Conditions du groupe stipulent avec fermeté que le taux de paiement devrait être de 3000 $.

Mise à jours : à l'heure où nous avions ecrit cette page WinPalace fonctionnait toujours, mais depuis l'été 2015 ce n'est plus le cas. Tout les casinos gérés par Affactive (winpalace,titan casino…) et RevenuJet (LocoPanda, GrandParker…) ont été fermé suite à l'arrestation de leurs dirigeants par le FBI pour divers chefs d'inculpations, dont notament le hacking de la base de donnée de la banque américaine JP Morgan.

Il existe tout de même un certain nombre de casinos RTG où les joueurs signalent des expériences entièrement satisfaisantes comme le casino en ligne MajesticSlots.

D'autres logiciels à découvrir

Voici d'autres éditeurs de logiciel de jeux de casino à découvrir :

Learn about the different software providers

Here are some of the major developers of software for online casinos: