Stratégie des paris pour booster votre réussite

Une brève introduction aux stratégies des paris vous donnera les notions de base pour parier mieux.

Mettons les choses au clair : il n’existe pas de guide magique pour les paris sportifs. Même les parieurs les plus expérimentés et respectés, avec un accès privilégié aux connaissances d’initiés et de solides antécédents, ne peuvent garantir un rendement sur chaque pari. Cependant, il existe des méthodes pour parier de manière intelligente et profitable. Ce guide simple vous offrira de solides conseils pour permettre aux parieurs débutants de faire évoluer leur jeu, d’éviter les paris idiots et de jouer avec plus d’assurance sur divers sports.

Conseils d’ordre général

Les conseils suivants s’appliquent à toutes les formes de paris sportifs et concernent tous les parieurs, indépendamment de leur niveau d’expérience.

Comprendre la valeur

Lorsqu’il s’agit des paris sportifs, il est vital de comprendre le concept de valeur. C’est ce qui cause la chute de nombreux nouveaux venus.

Considérez une équipe que vous connaissez bien – vous l’avez observée jouer au cours de nombreuses année elle gagne 60 % du temps. Si un bookmaker propose des cotes à 2/1 sur la victoire de votre équipe pour un match à venir, ceci implique qu’elle a une chance de 33 % (converti en pourcentage). Si vous prenez ce pari, vous recevez 27 % de valeur perçue (60 % - 33 %).

Le principe est assez simple, mais repérer systématiquement la valeur est extrêmement difficile et repose (évidemment) sur vos propres estimations des probabilités. Cependant, la précision de vos estimations s’améliorera à mesure que vous approfondirez vos connaissances.

Ceci nous amène au point suivant …

Faites votre recherche, connaissez votre jeu.

Nous n’insisterons jamais assez sur ce point. Il est vital pour vous, en tant que parieur, d’avoir une estimation éclairée des cotes d’un événement donné.

Les cotes des bookmakers ne sont PAS représentatives des probabilités réelles. Elles reflètent plutôt les attentes des bookmakers par rapport à la façon dont le public pariera ; elles sont conçues pour attirer les paris de chaque côté des cotes, équilibrant ainsi la responsabilité et garantissant une commission suffisante.

Si vous avez un avis plus éclairé quant au participant qui serait une sélection forte, vous serez alors en mesure d’identifier les cotes compétitives. Ceci peut être particulièrement fructueux dans le cas d’événements majeurs et internationaux.

Acquérir un bon niveau de sagacité pour les paris nécessite des efforts. Passer du temps devant Bein Sport toutes les nuits est un bon commencement mais ce n’est pas suffisant. Patrick Veitch a développé une aptitude particulière pour les courses en passant des heures sur les vidéos et statistiques des courses, ainsi qu’en nouant des contacts utiles dans les écuries.

Bien que vous n’ayez pas nécessairement besoin d’aller jusque là, les efforts de Veitch démontrent le degré d’implication requis pour devenir un véritable parieur de classe mondiale.

Lire et réussir!

Il existe quelques livres formidables sur le marché qui peuvent vous permettre d’améliorer considérablement vos paris. Nous vous conseillons vivement d’être studieux si vous voulez sérieusement passer au niveau supérieur.

Voici nos recommandations pour quelques livres de chevet :

sports betting book 1

Enemy Number One:

Les secrets du parieur professionnel le plus redouté du Royaume-Unis.

par: Patrick Veitch

Buy Now!
sports betting book 2

Sports Arbitrage:

L’investissement sans risque

par: George Lynham

Buy Now!
sports betting book 3

Mathematics in Games, Sports and Gambling:

Les jeux auxquels les gens jouent

par: Ronald J. Gould

Buy Now!
sports betting book 4

Sports Investing:

Profiter des Handicaps

par: Daniel Fabrizio & Joseph Hunter

Buy Now!
sports betting book 5

Scorecasting:

Les influences qui se cachent derrière la façon dont les sports se jouent et les parties se gagnent

par: Tobias J. Moskowits & L, Jon Wertheim

Buy Now!

Prévision avec analyse de régression

Alors qu’il existe presque autant de systèmes de paris qu’il n’y a de parieurs, la seule méthode de prévision largement respectée et utilisant de solides notions mathématiques est appelée ‘analyse de régression’.

Cette technique statistique tente d’estimer les relations entre les variables. L’analyse de régression n’est pas parfaite, à cause de la nature mathématiquement complexe des événements sportifs, qui sont constitués de plusieurs milliers de variables. Cependant, elle est de loin considérée comme l’approche la plus fiable d’optimisation des paris en arbitrage.

L’analyse de régression est sous-divisée en trois approches différentes:

Analyse de régression multiple

C’est de loin la forme la plus populaire d’analyse de régression. Elle fonctionne sur l’hypothèse que ‘le passé n’est qu’un prologue’, ce qui signifie qu’un parieur doit regarder le passé pour prévoir les futurs résultats.

Voici un exemple de ce système en action:

Un match de football se déroule entre deux équipes. Le parieur a obtenu les données suivantes:

  • L’Équipe A a battu l’Équipe 3-1 lors du premier match de l’année.
  • L’Équipe B a battu l’Équipe A par une marge importante lors d’un match plus récent.
  • Un joueur de l’Équipe A (Joueur 1) n’a jamais gagné contre l’Équipe B.

Comme les deux équipes ont enregistré une victoire, la variable clé est la présence du Joueur 1, qui suggère que l’Équipe B est susceptible de gagner une confrontation directe si le Joueur 1 est présent. Évidemment, si vous preniez en compte d’autres variables telles que l’avantage de jouer à la maison, les blessures de joueurs et les suspensions, vous auriez un modèle statistique encore plus affiné. 

La faiblesse de cette approche est l’erreur potentielle de la ‘corrélation impliquant la causalité’. En bref, juste parce que le Joueur 1 n’a jamais participé à une victoire contre l’Équipe B ne signifie pas qu’il a provoqué directement la défaite.

Analyse de régression logistique

Cette technique de prévisions vise à comparer une ‘Marge de Victoire’ (MV) entre participants ; c.-à-d. la différence de points probable entre le gagnant et le perdant d’un événement donné.

Les parieurs doivent commencer par analyser l’historique du jeu des participants pour déterminer leur MV moyenne individuelle au court des matchs récents. Ces chiffres sont alors soustraits pour produire la MV attendue dans une confrontation : une MV faible implique un match serré, tandis qu’une MV élevée suggère qu’il y aura une victoire nette.

Analyse de régression linéaire multivariée

De loin la forme la plus compliquée d’analyse de régression; elle implique d’évaluer plusieurs variables à travers un vaste ensemble de données afin d’identifier les caractéristiques les plus importantes dans le résultat d’un événement.

Par exemple, Par exemple une analyse multivariée menée par la FNL a conclu que l’efficacité en matière de passes était le facteur le plus déterminant dans le résultat des matchs de football américain. Par conséquent, tout bien considéré, les parieurs devraient toujours miser sur les équipes avec un meilleur historique d’efficacité en matière de passes.

Malheureusement, ce genre de modélisation statistique est beaucoup trop complexe pour pouvoir être essayé par la plupart des amateurs, nécessitant de vastes ensembles de données et des mathématiques avancées.

Paris jumelés

Les paris jumelés sont une forme de paris avantageux qui exploitent les offres promotionnelles chez les bookmakers en ligne afin d’en tirer de petits profits constants. Ce genre de jeu avantageux est entièrement légal, mais désapprouvé par certains bookmakers (donc ne l’essayez pas trop souvent avec la même société !)

Les bookmakers font régulièrement de la publicité sur des paris gratuits pour les joueurs, ex. ‘50 € offerts si vous effectuez un pari de 50 € !’. Votre objectif est d’encaisser la valeur entière du pari gratuit en supprimant le risque de votre pari de 50 €. Pour ce faire, il faut placer une sélection ‘back’ et ‘lay’ aux mêmes cotes.

Comme nous l’expliquions dans la leçon n°1 les bourses de paris permettent aux joueurs de parier ‘contre’ un résultat donné, ceci est appelé placer une sélection ‘lay’.

Imaginez qu’il y ait un match entre deux équipes de football (l’Équipe A et l’Équipe B). Paddy Power propose des cotes à 3/1 sur la victoire de l’Équipe A. Vous prenez ces cotes et pariez 50 € sur l’Équipe A.

Vous iriez alors à une bourse des paris et parieriez contre le même résultat aux mêmes cotes (3/1). Par conséquent, peu importe quel sera le résultat du match, vos deux paris s’annuleront mutuellement et vous recevrez le pari gratuit de 50 € offert par Paddy Power (cependant, à cause des différences de minutes dans les cotes et étant donné la commission d’échange, vous encaisserez légèrement moins que la somme entière).

Risques et limitations

Bien que cela semble être un moyen simple et rapide de gagner de l’argent, les bookmakers ne sont pas idiots et prennent des mesures pour se protéger contre ce genre de jeu avantageux.

Tout d’abord, assurez-vous de vérifier les termes and conditions.  Le bookmaker pourrait – par exemple – exiger que vous pariez sur le premier buteur dans un match plutôt que simplement parier sur le vainqueur pour être éligible à l’offre de pari gratuit. Ceci vous empêche de créer le binaire dont vous avez besoin pour neutraliser les cotes.

Dans certains jeux (telles que le football), il existe un risque plus élevé que vous n’arriviez pas à un simple résultat perdant/gagnant. Que se passe-t-il si cela termine en match nul ou si la partie va au pénalty ? C’est pourquoi les paris combinés sont mieux adaptés aux courses (mais encore, il existe toujours une chance que votre choix tombe).

Gardez bien ces considérations à l’esprit si vous voulez tenter des paris combinés.

Gestion d’argent : le Critère de Kelly

Comme pour toute forme de pari, votre première étape devrait être de mettre de côté un budget que vous pouvez vous permettre aisément de perdre. Vous pouvez trouver des informations concernant la gestion de vos fonds sur cette page.

La forme de gestion d’argent la plus populaire et la plus aboutie est appelée le ‘Critère de Kelly’, nommée ainsi d’après Edward L. Kelly, qui a développé la méthode avec à l’esprit les courses de chevaux pur-sang (bien que ce soit applicable à toutes sortes de paris).

Le Critère de Kelly est basé sur une formule qui offre le pourcentage le plus sensible d’un budget à parier sur un événement. Les principes de base du Critère de Kelly sont les suivants :

  • Multiplier les cotes proposées sur une sélection par la probabilité de gagner.
  • Soustraire la probabilité de perdre à partir des chiffres obtenus.
  • Diviser ce nombre par les cotes.

La formule ressemble à ceci:

% de Kelly = G – [(1 – V) / R]

où :

G = Probabilité de gagner

R = Rapport victoire/défaite

Donc considérons un exemple …

Supposons que nous plaçons un pari sur la victoire d’une équipe de football. Nous avons déterminé que la probabilité que cette sélection soit gagnante est environ 48 %. Un bookmaker propose des cotes de 3/1 (4.0), nous multiplions donc ces chiffres ensemble :

0.48 x 4.0 = 1.92

Une chance de 48 % de gagner signifie également une chance de 52 % de perdre, nous soustrayons donc ce nombre…

1.92 – 0.52 = 1.4

Pour finir, nous divisons ce nombre par les cotes …

1.4 ÷ 4.0 = 0.35

Nous arrondissons à 40 %, ce qui veut dire que le Critère de Kelly recommande de parier 40 % de votre budget sur cette sélection.

La beauté du Critère de Kelly est que cela peut permettre d’optimiser votre dépense à long terme, même lorsque les cotes sont contre vous (comme dans l’exemple ci-dessus). Bien que vous ne soyez jamais assuré de faire un profit – après tout, cette méthode repose sur des estimations précises de probabilités – le Critère de Kelly fournit une base solide pour gérer votre argent.

Parier sur différents sports

Une grande partie de la complexité des paris sportifs découle du fait que chaque sport requiert une approche différente. Nous avons listé quelques infos et conseils pour parier sur les événements sportifs les plus populaires :

Football

  • Les paris sont basés sur les résultats à la fin des 90 minutes de jeu prévues, incluant toute blessure ou arrêts de jeux supplémentaire. Les prolongations et les pénaltys ne comptent pas dans les trois façons courantes de parier (c.-à-d. les paris simples sur un match terminant en victoire/défaite/nul) …
  • … cependant, si vous pariez sur une sélection ‘levant le trophée’ à la fin d’un tournoi, vous encaisserez si votre choix est le grand gagnant.
  • La commission d’un bookmaker est multipliée par les accumulateurs, ce qui diminue considérablement leur valeur totale pour le parieur.

Courses

  • Recherchez les bookmakers proposant les ‘meilleures cotes garanties’ sur les paris ‘win only, pour recevoir le dividende le plus favorable indépendamment du prix de départ.
  • Évitez les paris mutuels car ils donnent une marge de profit élevée à l’opérateur – sauf dans les cas de paris de placepot/jackpot, où vous devez effectuer une sélection gagnante de six courses sur une seule carte. Lors d’un festival majeur, ces ‘jackpot’ collectifs peuvent offrir un bon gain aux parieurs malins.
  • Méfiez-vous des paris antepost car vous ne pouvez jamais garantir que votre sélection va bien se comporter le jour d’un événement, et encore moins gagner !

Tennis

  • Les bookmakers proposent généralement des paris gagnant-placé sur les tournois de tennis, qui donnent un rendement si votre favori se place. Souvenez-vous, les matchs sont déterminés par un tirage, ce qui fait qu’il est possible que les bons joueurs aient à disputer un match compliqué et que les joueurs moins forts profitent d’un parcours facile. Attendez que les tirages soient annoncés avant de faire vos paris.
  • Étant un sport individuel, la condition physique et la forme de votre favori sont primordiales au tennis. Prenez en considération la santé et l’âge de votre joueur ainsi que ses performantes récentes et ses antécédents contre ses adversaires. De plus, comme il n’y a pas de résultats ‘nuls’ au tennis, les cotes sur les favoris sont très basses.
  • N’oubliez pas, vous pouvez jouer sur les jeux ET les sets au tennis, ce qui pourrait offrir quelques excellentes opportunités avec les joueurs qui démarrent lentement ou ceux qui concluent les matchs rapidement.

Football américain

  • La forme de pari la plus populaire au football américain est le handicap. Cependant, les cotes ajustées proposées par la plupart des bookmakers signifie que vous devez gagner environ 52 % de vos paris de handicap au total pour que ce soit rentable.
  • Connaissez vos nombres clés : ce sont les marges de victoire les plus courantes des jeux NFL (dans l’ordre d’apparition : 3 points, 7 points et 10 points). Ces informations sont très importantes dans les paris de handicap. Étant donné que près d’un tiers des parties se terminent sur ces marges, vous devez les prendre en compte lorsque vous placez des paris de handicap.
  • L’avantage de jouer à domicile en NFL est de 3 points, ce qui signifie que si une équipe joue à domicile avec un handicap de -3, le bookmaker considère que les équipes opposées sont de force égale.

Base-ball

  • Le ‘face-à-face’ est le format de pari le plus populaire au base-ball, c.-à-d. un pari ‘win only’ sur une équipe. Cependant, même les pires équipes dans les championnats majeurs ont tendance à gagner 40 % de leurs matchs dans une saison, tandis que le meilleur peut ne gagner que 60 % de ses matchs et toujours être premier. Ceci peut rendre les paris match par match imprévisibles, ce qui conduit les parieurs malins à éviter de parier avec des petites cotes.
  • Observons le lanceur: c’est un des postes les plus critiques pour déterminer les chances de victoire d’une équipe. Analysez la forme récente du lancer et faites en un facteur essentiel dans le choix de votre sélection.
  • Les paris de saison peut être une excellente introduction pour les parieurs inexpérimentés, tandis que les parieurs confiants peuvent parier sur les run lines – une forme de pari de handicap dans lequel une équipe reçoit un handicap de -1.5 et l’autre un handicap de +1.5. En fin de compte votre favori doit gagner par au moins 2 runs et l’outsider doit perdre par 1 run pour obtenir un rendement.

Hockey sur glace

  • Parier sur le ‘puck line’ est similaire à parier sur les ‘run lines’ au base-ball. Comme toujours, c’est une forme de pari risquée que seuls les parieurs expérimentés devraient tenter. Les nouveaux venus devraient s’en tenir aux paris ‘win only’.
  • Suivez l’évolution des équipes ayant tendance à être performantes pendant les périodes d’avantage numérique (pendant lesquelles une équipe pénalisée doit jouer avec un homme de moins pour une période définie). Les avantages numériques jouent un rôle important dans la NHL, ne négligez pas cette statistique.
  • Ne soyez pas dépendant du goal average – à la place, soyez attentifs aux circonstances de buts. Est-ce qu’une équipe marque de façon constante ou est-ce que ses buts sont regroupés sur quelques matchs ?

Basket

  • Il existe clairement un penchant pour les outsiders à la fois en NBA et en basket universitaire. Sur les 10 dernières saisons de NBA, les outsiders jouant à l’extérieur ont battu leur handicap dans 53 % des matchs. Même s’ils ne gagnent pas catégoriquement, l’écart est souvent en leur faveur.
  • De la même manière, les équipes populaires ont de façon comparable une faible probabilité de récupérer leur handicap. Par conséquent, si vous pariez sur un favori, tenez-vous en aux paris ‘face-à-face’.
  • Miser sur le total des points marqués peut être une option rentable au basket, mais seulement si vous avez une compréhension approfondie des performances d’une équipe. Ne prenez pas les moyennes à court terme isolément ; associez-les aux circonstances – c.-à-d. dans combien de parties votre équipe a-t-elle marqué au-dessus et au-dessous de sa moyenne à court terme ?

Boxe

  • Les matchs de boxe doivent commencer dans les sept jours de la date programmée pour qu’un pari soit considéré valide. De manière fâcheuse, vous pouvez perdre de l’argent si les matchs sont retardés ou reprogrammés.
  • De plus, les paris sont tous annulés si le nombre de rounds programmé dans un match est changé à tout moment après que la cloche ait retenti.
  • Le côté positif est que les paris sur KO paient si le boxeur choisi gagne par KO, KO technique ou disqualification.

Rugby

  • Les marchés des paris au rugby sont souvent polarisés. Il y a tendance à avoir soit des petites cotes sur un favori ou un groupe compact à la tête du marché, selon la compétitivité du tournoi. Il en résulte que les paris ‘win only’ au rugby présentent souvent une valeur relativement faible.
  • La taille des terrains a une incidence importante sur la performance d’une équipe. Les terrains plus petits provoquent une congestion et limitent la créativité ; ce qui signifie moins de chances de marquer des essais dans l’ensemble. Gardez ceci à l’esprit si vous pariez sur le total de points du match.
  • Comme les matchs de championnat ont lieu chaque semaine, ils donnent une meilleure indication de forme comparés aux matchs internationaux. Ainsi, vous devriez cibler des cotes plus petites sur les matchs internationaux.

Cricket

  • Les conditions météorologiques et du terrain sont des variables particulièrement importantes au cricket, car même les changements subtils peuvent exercer une influence énorme (les matchs ne se dérouleront même pas si l’éclairage est mauvais ou s’il pleut). En matière de pari, sachez que la balle déviera moins un jour sec et ensoleillé – favorisant ainsi les batteurs, tandis que des conditions humides appuient le mouvement de la balle, ce qui gêne le batteur.
  • Examinez le score moyen des premiers tours de batte à chaque base et tenez compte de ce chiffre pour la sélection de paris.
  • Le cricket est un marché des paris relativement peu étendu, mais la large disponibilité des données signifie que même les débutants peuvent participer à des paris sportifs efficaces.

Les bons bookmakers pour mettre à l’épreuve vos connaissances en paris sportifs

Mettez vos connaissances récentes à l’épreuve avec nos bookmakers recommandés.

Bonus Appareils Score Infos et Visite
€2500
PC
Tablette
Mobile
95
M'inscrire En savoir plus
€800
PC
Tablette
Mobile
94
M'inscrire En savoir plus
€200
PC
Tablette
Mobile
92
M'inscrire En savoir plus
€2000
PC
Tablette
Mobile
90
M'inscrire En savoir plus
€800
PC
Tablette
Mobile
89
M'inscrire En savoir plus
€1000
PC
Tablette
Mobile
88
M'inscrire En savoir plus
€200
PC
Tablette
Mobile
87
M'inscrire En savoir plus
€500
PC
Tablette
Mobile
85
M'inscrire En savoir plus
€250
PC
Tablette
Mobile
85
M'inscrire En savoir plus
€100
PC
85
M'inscrire En savoir plus