Logiciels de casino

Tout ce qu’il vous faut savoir concernant les logiciels qui alimentent les jeux de casino auxquels vous adorez jouer.

La grande majorité des casinos en ligne ne développent pas leurs jeux en interne. Au lieu de cela, ils se procurent une licence pour utiliser une plateforme de jeux provenant d’un développeur tiers. Par conséquent, c’est le développeur de logiciels qui conçoit les jeux et qui (de manière plus importante) garantit qu’ils sont équitables.

Les bases

Parmi les meilleures marques de logiciels, nombre d’entre elles sont pointilleuses quant aux casinos autorisés à utiliser leur plateforme de jeux.

Cependant, les casinos préfèrent héberger des jeux provenant des développeurs les plus demandés et respectés. Il en résulte que vous êtes susceptibles de remarquer de nombreux points communs entre les catalogues de jeux sur divers sites. La plupart des casinos recouvriront simplement les jeux virtuels d’une ‘enveloppe’ à leur marque, alors que la même machine à sous apparaîtra dans divers lieux.

Malgré ceci, les fournisseurs de logiciels ne proposent pas tous le même service. Certains disposent de plus de jeux, d’autres de jeux anciens, certains alimentent des sites de  poker, d’autres fournissent des bookmakers sportifs. Pour cette raison, de nombreux joueurs ont leurs plateformes de logiciels préférées, ce qui peut être un facteur important pour le choix d’un casino en ligne.

Afin de satisfaire autant de parieurs que possible, les marques majeures se procurent souvent des licences provenant de plusieurs développeurs de logiciels.

Les Fournisseurs de logiciels fiables

Les développeurs de logiciels listés ci-dessous sont connus pour leur crédibilité et leur honnêteté, prenant toutes les mesures nécessaires pour garantir que les joueurs profitent d’une expérience de jeu sécurisée :

B3W group

B3W

B3W est le seul fournisseur de logiciel 100% made in France. Lancé en 1998, il connu des jours de gloire et fût un des principaux innovateur dans le domaine des jeux, avec la mise en place des jeux sans téléchegement et des premiers jeux sous licence (Lucky luke, Tomb Raider...). Suite à la régulation de marché français, celui-ci c'est éffacé du devant de la scène...

Obtenez plus d'informations sur B3W ici.

betsoft logo

Betsoft

En dépit de sa création en 1999, Betsoft est encore considéré comme le jeune prétendant à détrôner le « big five » des fournisseurs de logiciels de casino et leur monopole : Microgaming, Playtech, NetEnt, IGT et Cryptologic.

Apprenez-en plus concernant Betsoft ici.

cryptologic logo

Cryptologic

Cryptologic est un fournisseur d’applications logicielles basé à Dublin, en Irlande.

Apprenez-en plus concernant Cryptologic ici.

igt logo

IGT

Avant d’être absorbé par la société italienne de loterie GTECH, IGT était un acteur essentiel dans le marché des jeux d’argent en ligne.

Apprenez-en plus concernant IGT ici.

microgaming logo

Microgaming

Microgaming a acquis un statut quasi légendaire dans le marché des jeux de casino, ayant conçu plus de 700 titres de logiciels uniques.

Apprenez-en plus concernant Microgaming ici.

netent logo

NetEnt

NetEnt (Net Entertainment) a acquis une solide réputation pour avoir créé les machines à sous avec le plus bel aspect sur le marché.

Apprenez-en plus concernant NetEnt ici.

playtech logo

Playtech

Playtech est mieux connue pour être à la tête de l’énorme réseau iPoker, mais elle alimente également plus de 500 jeux de casino.

Apprenez-en plus concernant Playtech ici.

rtg logo

RTG

RTG (Realtime Gaming) est une société de jeux d’argent en ligne qui développe et fournit des logiciels de casino en téléchargement uniquement.

Apprenez-en plus concernant RTG ici.

Histoire des logiciels de casino

Le premier logiciel de jeux d’argent en ligne fut développé par Microgaming en 1994 et prenait en charge quelques jeux de tables et machines à sous virtuels et gratuits. À l’époque, les joueurs devaient acheter un CD rom pour télécharger tout le logiciel nécessaire au jeu et les modems analogiques rendaient le processus complet extrêmement lent et fastidieux.

Ce ne fut pas avant 1996 que le premier pari en argent a été effectué sur un casino en ligne, à la suite de la Commission des Jeux de Kahnawake réglementant et octroyant des licences aux casinos en ligne. En 1997, Grand Virtual développa un nouveau logiciel de jeu qui proposait un accès meilleur et plus rapide à un plus grand nombre de joueurs.

L’introduction de la technologie Flash a entraîné une expérience plus fluide et avancée en matière de jeux. Flash rendait le CD inutile, lui préférant un ‘plug-in’, coïncidant avec l’émergence des connexions internet rapides DSL.

Peu de temps après en 1998, Microgaming lança le premier jackpot associé pour leur machine à sous Cash Splash. Cette même année, Planetpoker instaura le premier site de poker en ligne. Vers la fin de 1998, exactement quatre ans après que le premier logiciel de casino n’arrive sur le marché, plus de 700 casinos en argent réel opéraient en ligne.

Lorsque la plateforme Java fut lancée, elle révolutionna complètement les jeux en ligne, permettant le jeu instantané ‘en navigateur’, sans nécessiter de téléchargement. Ceci a également ouvert la voie aux jeux mobiles, permettant aux parieurs d’avoir accès à leurs jeux préférés depuis divers smartphones.

Aujourd’hui, une multitude de produits de jeux d’argent, des jeux de tables virtuels aux jeux live et bookmakers, profitent à des millions de parieurs en ligne par l’intermédiaire de toute une série de plateformes.

Générateur de Nombres Aléatoires (RNG)

Tous les jeux de casino virtuels utilisent un ‘générateur de nombres aléatoires’ afin de garantir l’équité. Cependant, l’appellation RNG est légèrement trompeuse, car les microprocesseurs sont incapables de véritablement générer des nombres aléatoires.

En fait, les casinos en ligne utilisent couramment des ‘Pseudo Générateurs de Nombres Aléatoires’ (PRNG), qui utilise un algorithme pour générer un grand flux de chiffres afin de produire des résultats entièrement prédéterminés, donnant ainsi un ‘pourcentage des gains’ défini.

L’algorithme PRNG le plus répandu dans les jeux d’argent en ligne est le Mersenne Twister. Cet algorithme a été développé en 1997 par Makoto Matsumoto et Takuju Nishimura et peut produire des séquences de nombres longs de 219937 chiffres.

Bien que ce système puisse sembler infaillible, un jeu de casino malhonnête pourrait contenir une partie de code pouvant reconnaître lorsqu’un joueur a gagné et délibérément afficher une fausse information. Disons, mettre la boule dans la case 7 plutôt que dans la case voisine 29, à la roulette.

Un certain nombre d’organismes, dont eCOGRA, vérifient indépendamment les pourcentages des gains des jeux basés sur pRNG. Ils vérifient que les nombres soient bien en phase avec les cotes annoncées et inspectent le logiciel et les séquences de nombre à la recherche de traces éventuelles de tricherie.

Jeux live

Un certain nombre de développeurs de logiciels ont commencé à fournir un accès à des tables de casino live par internet, à l’aide de caméras et de technologies de flux de données.

Les jeux d’argent live se sont avérés très populaires auprès des joueurs, en raison de l’assurance procurée par la possibilité de voir les cartes physiques, les roues et les boules opérants dans des conditions claires et concrètes. Par contraste, de nombreux parieurs assimilent les jeux virtuels au fait de ‘jouer avec des dés invisibles’.

Dans le cas des jeux live, la chance, la gravité et la masse remplacent les générateurs de nombres aléatoires ; cependant, un logiciel virtuel est encore utilisé pour distribuer les gains.

Certains casinos proposent des jeux d’auto-roulette, qui impliquent une roulette live, mais aucun croupier. Dans ce cas, un logiciel PRNG est utilisé pour générer des explosions d’air comprimé ‘rendues aléatoires’ qui contrôlent le dynamisme de la roue et le jet de la boule.